www.commune-de- pouilley-francais.fr    
Site officiel de la commune de Pouilley-Français
 Edito   
 voeux 2019

 

 

 

 

Mesdames et Messieurs, Chers amis,

 

Au nom des conseillers municipaux et des employés communaux je vous remercie d'avoir répondu à notre invitation, cela montre l'intérêt que vous portez à la vie de notre commune. Toutefois certains d'entre vous n'ont pu être présents et je vous demande de bien vouloir excuser leur absence. Parmi les personnes invitées nous avons le plaisir d’accueillir les 27

nouvelles familles de Pouilley-Français, il y a eu 3 mariages, 8 naissances, 1 baptême civil, 2 PACS et malheureusement 5 décès.

 

Nous voilà réunis pour notre traditionnelle cérémonie des vœux. Et donc de façon traditionnelle mais avec beaucoup de sincérité et au nom de toute l’équipe municipale et de ses employés, recevez tous mes vœux de Bonne année, Bonne année à vous, à vos proches et à tous ceux qui vous sont chers. Que cette année soit une année de bonheur, de réussite personnelle et professionnelle.

Au niveau national, 2018 sera marquée, entre la victoire de la France au Mondial de foot et la célébration du centième anniversaire de l'armistice de la première guerre mondiale, par de nombreuses catastrophes écologiques dû à la pollution de l'air, principale cause du réchauffement climatique, une prise de conscience rapide et nécessaire ce qui semble très difficile pour l’ensemble des dirigeants politiques et des habitants de cette planète, souhaitons que la pétition destinée à soutenir un recours en justice contre l'Etat français pour "inaction climatique" fasse changer les attitudes,

cela est moins sûr!

Enfin une situation internationale, sociale et économique difficiles avec le retour des attentats en France et une pensée pour les victimes de Strasbourg.Je profite de ce moment et compte tenu de l’actualité pour souligner que les valeurs républicaines de notre pays sont traduites essentiellement par des règles de citoyenneté que cela soit au niveau national ou tout simplement communal comme ici dans notre village de Pouilley-Français. Il me semble important en ce jour de vœux de rappeler ces valeurs de base qui font partie de notre vie de tous les jours :

La civilité :c’est une attitude de respect, à la fois à l’égard des autres citoyens, mais aussi envers les bâtiments et lieux de l’espace public. C’est une

reconnaissance mutuel le et tolérante des individus entre eux, au nom du respect, de la politesse, de la dignité de la personne humaine, qui permet une plus grande harmonie dans la société.

Le civisme :consiste, à titre individuel, à respecter et à faire respecter les lois et les règles en vigueur, mais aussi à avoir conscience de ses devoirs envers la société. De façon plus générale, le civisme est lié à un comportement du citoyen dans la vie quotidienne et publique, qui le conduit à agir pour que l’intérêt général l’emporte sur les intérêts particuliers.

Et enfin la solidarité :

dès lors que les citoyens, dans la vie de tous les jours, ne sont pas de simples individus, mais un ensemble de femmes et d’hommes

attachés à un projet commun, la solidarité s’impose. Elle correspond à une attitude d’ouverture à autrui, illustrant le principe républicain de fraternité. Dans ces conditions, la solidarité consiste à venir en aide aux plus démunis, directement ou par le biais des politiques publiques.

Ces valeurs donnent à la citoyenneté tout son sens: tout Français majeur a le

droit de vote sans distinction de sexe, d'origine, de religion ou d'idéaux politiques. Elles ne doivent pas se limiter à la contestation systématique, mais elles doivent être mise en action positivement au quotidien par chacun de nous et sans hypocrisie aucune.

 

Au niveau CAGB (Communauté d’agglomération du Grand Besançon) les pour 2019 sont très importants :

- La mise en œuvre d’un projet de territoire validé en 2018, L’objectif : construire ensemble l’avenir de notre territoire à moyen et long

terme avec une vision qui promette un cadre de vie et de développement permettant le bien-vivre à tous les habitants et usagers de l’agglomération.

Ce projet constitue un fil rouge de l’action actuelle et future des élus et des acteurs du territoire, en même temps qu’il renforce son identité.

-Transfert de compétences voirie depuis le 1erjanvier 2019:

Pour devenir une Communauté urbaine plusieurs compétences communales doivent être transférées au Grand Besançon. Parmi elles, on peut citer :

1. La voirie, les parcs et aires de stationnement

2. L’extension et la création de cimetière et crématorium

3. Les concessions de la distribution publique de gaz

4. Les infrastructures de charge de véhicules électriques

5. Les réseaux de chaleur et de froid urbain

6. Les concessions de la distribution publique d’électricité

- Le passage en Communauté Urbaine en juin 2019,

L’enjeu majeur : s’affirmer et rayonner dans un environnement territorial fortement concurrentiel. Dans un environnement institutionnel en pleine

évolution, il est essentiel de tout mettre en œuvre pour que la Communauté d’Agglomération du Grand Besançon (CAGB) soit associée aux grandes décisions qui la concernent avec la Région, l’État et l’Europe.

La transformation en Communauté Urbaine est gage de visibilité et d’influence du Grand Besançon où il appartient à chaque territoire de défendre ses valeurs, nos valeurs, ses atouts économiques, touristiques, culturels, d’enseignement supérieur, etc.

- La création de nouveaux services: ADS (Application du Droit des Sols lié aux permis de construire), PLUI (Plan Local d'Urbanisme Intercommunal, plus de cohérence pour nos territoires), service d’aide aux communesqui propose aussi des groupements de commandes dans différents domaines, dans le but de réduire les coûts pour nos communes.

Avec le transfert de l’eau et assainissement en 2017 cela fait un vaste programme et un grand chantier à réaliser. Monsieur le vice-président ici

présent en charge notamment des finances est bien conscient de la tâche à accomplir. Et enfin de nombreux investissements ou manifestation parmi lesquelles ont peu

citerdès 2019 : une salle d’escalade, la rénovation complète de la piscine à Chalezeule, des études préparatoires de la grande bibliothèque communautaire à Saint-Jacques, le parc d’animation à Osselle, naissance d’un festival «Grand ’Heures Nature», transformant Besançon en capitale française des activités sportives en extérieur, la sortie de terre de Bio-Innovation sur le parc de Temis Santé etc.

 

Si les habitants des 69 communes du Grand Besançon bénéficient malgré tout d’une gestion rigoureuse des deniers publics, le passage en Communauté Urbaine en 2019 ne doit pas être l’occasion d’alourdir la note des contribuables, mais bien de mutualiser les moyens pour en diminuer les coûts.

Au niveau communal, les objectifs de la commune pour 2018 ont été réalisés avec un maximum d’investissement (essentiellement pour des

entreprises locales) et avec un équilibre positif des finances communales sur les différentes lignes budgétaires. (Entre 2014 et 2017 la dette à baissé de plus de 13,00 % ce qui nous met en dessous des moyennes départementale, régionale et nationale.

Pour2019 nous préparons déjà de futurs projets parmi ceux-ci

on peut citer :

- L’arrivée en février de Denis Dinet qui sera l’employé communal à mi-emps auprès de Séverine.

-Rénovation extérieure du bâtiment de la Mairie,

- Aménagement pour un 3èmeappartement à la mairie,

- Peintureet aménagement des salles de classe, Maison pour tous, pour un meilleur confort de travail, l’éducation restant le vecteur le plus important,

-Informatisation de la bibliothèque,

-Renouvellement des soutiens et participations financières pour l’école, la crèche et l’espace jeunes de St Vit, des actions pour nos enfants : permis pour tous, cartes jeunes, etc...

-Dans les prévisions nous faisons réaliser une étude pour des panneaux photovoltaïques à la Maison pour tous, écoles et mairie, et cela pour des

raisons évidentes d’économies d’électricité.

S’agissant de la fibre (ou haut débit) les 6 communes du secteur St Vit bénéficient d’un traitement à part dans le schéma départemental, nous

comptons sur le Conseil départemental et la CAGB pour activer la consultation et voir la situation des usagers et celles de nos entreprises s’améliorer pour 2019/2020(sur St Vit c’est près de 600 entreprises et commerces pour plus de 3000 emplois!).

S’agissant du projet éolien sur Pouilley-Français à la demande du Préfet et en accord avec les services de la préfecture celui-ci est mis en veille...

Enfin comme plus de 10 000 communes en France la mairie de Pouilley-Français a ouvert ses portes le samedi matin 8 décembre et tenu à disposition du public un cahiers de doléances. Les maires ruraux profitent de leur proximité avec les habitants pour être des relais avec le gouvernement. Il faut bien sûr que cela marche dans les deux sens ! Début 2019 un nouveau cahier sera mis à disposition

de tous les habitants.

 

Quel avenir pour nos petites communes? :

En mars 2019 il nous restera un an à accomplir pour terminer notre mandat, l’écharpe des « petits maires » est de plus en plus lourde à porter

avec des contraintes (juridiques, sociales, environnementales et budgétaires) qui se sont fortement accrues ces 5 dernières années.

Les communes, notre commune, c’est notre espace de vie, un espace qui nous garantit la continuité et l’efficacité des services publics. Notre commune, c’est aussi une équipe de femmes et d’hommes qui sont les artisans patients et déterminés de l’enseignement, de la sécurité mais aussi de la solidarité ainsi que toutes les politiques publiques qui font la richesse de la démocratie de proximité. L’engagement et le dévouement de votre équipe municipale au quotidien est total, pour le bien-être et le développement de notre commune et de ses habitants. L’augmentation de la fiscalité pour 2019 sur Pouilley-Français sera maitrisée et faible voire nullepour certaines prestations !Sans le travail detoute l’équipe municipale et de ses employés, que je remercie, sans l’aide et l’appui des collectivités (préfectorale, territoriale, régionale, départementale et communautaire), de la gendarmerie et des pompiers, du personnel enseignant, de tous les élus qui nous soutiennent, des entreprises, des bénévoles qui s’investissent dans les commissions et dans l’ensemble des associations, tout cela serait beaucoup plus difficile.

 

Que souhaiter pour 2019:

continuer à vivre sereinement, en bonne santé avec une vision optimiste (la France est le premier pays au monde le plus pessimiste!), sans oublier bien sûr la paupérisation, les personnes âgées les plus touchées par la solitude et l’isolement, les inégalités sociales et économiques proches de chez nous.

Au nom de la municipalité et de ses employés je vous renouvelle une nouvelle fois tous mes vœux et je terminerai par une citation de Victor Hugo qui est toujours d’actualité, mais on sait tous que les grands écrivains ne meurent jamais

:

‘’L’éducation, c’est la famille qui la donne; l’instruction, c’est l’Etat qui la doit’’

 

 

Yves Maurice, Maire de Pouilley-Français